Les bonnes pratiques du parrainage digital – Partie 2

Comme vous l’aurez vu dans la première partie, dans le résumé de notre guide des bonnes pratiques du parrainage digital, nous avons discuté de la nécessité de vous assurer que vous disposez du bon logiciel, non seulement pour vos besoins actuels mais aussi pour l’avenir, et de planifier les récompenses et les incentives que vous devriez offrir. Nous passons maintenant aux étapes suivantes :

Réduire les frictions

Comme Steve Krug le préconise dans son ouvrage de référence “Don’t make me think“, une bonne expérience utilisateur devrait permettre aux clients d’accomplir les tâches qui leur sont confiées aussi facilement et directement que possible. Fondamentalement, il ne faut pas se mettre en travers de leur chemin ou les faire s’arrêter et réfléchir davantage à ce qu’ils sont venus faire. Car si vous le faites, ils risquent de changer d’avis.

Le marketing de recommandation, comme les autres canaux de marketing digital, exige que vous captiez l’attention des utilisateurs, que vous les incitiez à cliquer, que vous minimisiez le nombre d’abandons et que vous les encouragiez ensuite à agir. Cependant, les funnels de vente du parrainage peuvent être plus longs que pour une simple vente, d’autant plus que vous devez prendre en compte au moins deux acteurs : le parrain et l’ami parrainé.

Dans le cas d’un parrainage, il existe quatre étapes principales au cours desquelles une personne peut “tomber” dans le funnel :

  1. Vos clients actuels s’impliquent
  2. Vos clients actuels partagent
  3. Leurs amis réagissent à ce partage
  4. Leurs amis font leurs achats

Et une rupture dans une partie de cette chaîne peut faire perdre le parrainage. Vous devez donc veiller à ce que chaque étape soit aussi fluide et efficace que possible. Vous pouvez y parvenir si vous :

1. Demandez moins et donnez plus

Si vos clients doivent s’inscrire pour partager, le meilleur conseil est de garder vos formulaires succincts, car chaque question supplémentaire augmente le risque d’abandon. Toutefois, dans l’idéal, vous ne demanderez même pas à vos clients existants de faire quoi que ce soit en intégrant le login de votre propre site web, ou en pré-remplissant les champs lorsque les utilisateurs cliquent à partir des emails de départ, afin qu’ils puissent partager immédiatement en quelques clics, en utilisant une URL ou un code personnalisé facile à retenir.

2. Permettez aux utilisateurs de partager comme ils le souhaitent

Permettez à vos clients de partager comme ils le souhaitent en utilisant n’importe lequel des outils qu’ils utilisent normalement pour communiquer avec leurs amis, tels que les emails, Whatsapp, Viber, SMS, Facebook Messenger, Instagram et tout autre réseau social ou canal. Sur les téléphones portables en particulier, le fait d’utiliser le partage natif pour ouvrir automatiquement leurs applications préférées et de les laisser partager en quelques clics augmentera la participation. Restreindre le partage à quelques canaux seulement revient littéralement à laisser de l’argent sur la table.

3. Donnez leur l’envie d’acheter, non d’abandonner.

Pensez aux attentes de ceux qui ont vu les messages de vos clients recommandant votre marque avec une offre alléchante. Lorsqu’ils cliquent, que verront-ils ? Votre page d’accueil ressemblera-t-elle à ce qu’ils s’attendaient à voir ? Indiquera-t-elle l’offre ? Aura-t-elle l’air digne de confiance ? Ressemblera-t-elle même à votre marque ?

Les amis parrainés recherchent trois choses : la confiance, la familiarité et l’efficacité. Donc, si possible, évitez les microsites et intégrez l’expérience directement sur votre site web habituel pour accroître la confiance. Dans une série de tests, nous avons constaté que le fait de citer le nom des parrains sur la page d’accueil favorise la familiarité et peut améliorer le taux de conversion de 20 à 45 %.

Enfin, vous devez faciliter la transaction.

Si vous utilisez des codes de réduction et que votre plateforme de e-commerce peut le supporter, pensez à appliquer automatiquement le code au panier d’un utilisateur. À défaut, assurez-vous que le code est clair et facile à copier, et qu’il y a un call to action pour leur dire que faire ensuite.

Commercialisation de votre programme de parrainage

Si le secret de la réussite d’un magasin, d’un restaurant ou d’un bar peut se résumer à l’emplacement, l’emplacement, l’emplacement, alors la première étape d’un programme de parrainage réussi pourrait se résumer au trafic, le trafic, le trafic. En effet, si vos clients actuels ne savent pas que vous avez un programme et/ou qu’il est difficile à trouver, comment pensez-vous que vous allez obtenir des recommandations de la part de vos clients ?

Nous avons rédigé ici un rapport détaillé sur toutes les façons dont vous pouvez conduire le trafic vers votre programme. Mais en bref, vous devez inclure votre programme de parrainage dans toutes vos autres actions marketing, et vous ne devez pas seulement penser à communiquer sur le lancement de votre programme, mais aussi à la manière dont vous allez intégrer l’automatisation du marketing et à la manière dont les campagnes de marketing régulières continueront à alimenter votre programme tout au long de sa durée de vie.

Voici quelques-uns des canaux que vous devez activer pour diriger le trafic vers votre programme :

1. Emails et newsletters

Bien que nous comprenions qu’il y ait une limite au nombre d’e-mails dédiés que vous pouvez envoyer à votre base de données sur le programme, vous devez prévoir de communiquer aussi souvent que possible. Une mise à jour de votre programme ou de nouvelles récompenses et incentives peuvent être une bonne raison de les contacter, mais vous devez aussi veiller à ce que votre programme de parrainage soit mentionné dans chaque communication en ajoutant simplement un lien “Parrainez un ami” dans l’en-tête et le pied de page de navigation des newsletters et des emails. Les panneaux latéraux des newsletters sont également un bon endroit pour présenter régulièrement le programme, en particulier avec des histoires de vie quotidienne sur les tops référents. Et en plus des emails, n’oubliez pas les possibilités de communication par SMS avec vos clients.

2. Réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont l’endroit naturel pour informer vos fans et clients actuels que des récompenses sont disponibles pour parrainer leurs amis. Vous pouvez étendre votre portée en ciblant les réseaux sociaux payants et en utilisant des adresses emails ou des cookies correspondants.

3. Votre site web

Vous devez vous assurer que votre programme de parrainage est mis en évidence sur votre site web en créant un lien vers celui-ci dans vos en-têtes et pieds de page et en le faisant figurer dans les bannières, les carrousels promotionnels et les barres latérales.

4. Auto-invitations

Les auto-invitations attirent l’attention de vos clients lorsqu’ils viennent de faire leurs achats et qu’ils sont le plus engagés avec vous. Ainsi, un mélange de pop-up après achat et d’emails peut les guider directement vers votre programme de parrainage une fois qu’ils ont réglé leur commande.

5. Applications et compte clients

Les applications et les zones de compte sont un endroit idéal pour attirer l’attention de vos clients, que ce soit par des onglets de navigation fixes, des rappels ou des messages dans l’application.

Et maintenant ?

Et bien maintenant, vous devriez avoir le bon logiciel et les récompenses et incentives appropriées, vous avez éliminé les points de friction, vous avez commercialisé votre programme.

Maintenant, nous allons envisager la création d’une marque, les mises à jour, les tests et l’apprentissage, mais aussi l’obtention de conseils d’experts.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’un des sujets ci-dessus ou dans la première partie, n’hésitez pas à nous écrire et nous serons heureux de partager nos connaissances.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *